Artboard Created with Sketch.

Témoignages

861751257563966

25.06.2020

Alexandra

Alexandra

Au début de ma vingtaine, j’ai eu un diagnostic d’anxiété sociale. J’ai aussi commencé à avoir des symptômes dépressifs. Le déclencheur de ma dépression a été de travailler dans un environnement malsain. Mes symptômes sont vraiment variés. Souvent, je me sens comme si je n’avais pas dormi de la nuit, mais que j’avais déjà pris 10 cafés super forts. Je me sens aussi triste presque tout le temps…avoir cette tristesse-là dans son cœur, c’est vraiment le plus lourd à porter. J’apprends malgré tout à vivre avec et je me permets d’en parler parce que ça me fait beaucoup de bien. Le contact avec la nature m’aide aussi énormément. Je fais de l’équithérapie, qui est de la zoothérapie avec les chevaux. La thérapeute me fait faire différents exercices et le lien avec le cheval me permet d’exprimer mes émotions et de donner un sens à mon expérience.

J’ai aussi un chien d’assistance, qui était avant un chien errant dans une communauté autochtone. Je l’ai appelé Alo ce qui signifie guide spirituel. Ça a fait un gros changement dans ma vie. Quand j’ai des attaques de panique, il se couche sur moi pour m’apaiser. C’est plus qu’un compagnon, c’est ma famille... Il m’aide à me sentir plus indépendante parce qu’avec lui, je suis plus à l’aise de sortir de chez moi, ce qui est encore difficile parce que j’ai souvent l’impression que les gens me jugent. La solitude est quelque chose qui a été et qui reste douloureux pour moi. Je suis enfant unique et lorsque j’étais jeune, je me suis toujours fait intimider. J’avais peu d’amis. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles le contact avec les animaux est si important pour moi.

Parce que la nature est quelque chose de thérapeutique pour moi, j’ai voulu inspirer les gens à aller plus souvent à l’extérieur. J’ai créé un organisme – La nature pour sa santé mentale – qui permet aux gens qui vivent avec un problème de santé mentale de faire différentes activités en nature. Mon but est vraiment de rendre les activités en plein air accessibles et de créer une communauté pour briser l’isolement.

Vous avez aimé ?

  • Afficher les commentaires